Musée Benoît-De-Puydt, Bailleul

Niché dans une maison bourgeoise, d’architecture néo-flamande, le musée de Bailleul a vu le jour en 1859, suite au legs de Benoît De Puydt à sa ville natale. Par la suite, des donations d’artistes et d’amateurs ont enrichi cette maison de collectionneur.

Le musée présente des peintures des écoles flamande, française, hollandaise et bailleuloise :
Vierge allaitant attribuée à Gérard David, L’Adoration des Mages de Brueghel d’Enfer, L’Extraction de la pierre de folie d’Henri de Blès, La place de Bailleul un jour de ducasse de Jacob Savery. Un bel ensemble d’œuvres du peintre Pharaon de Winter y est également exposé.

Les visiteurs peuvent également découvrir des collections de sculptures (statuaire flamande du 16e siècle), ainsi que du mobilier et de l’orfèvrerie.

Une importante collection de céramiques est présentée au sein du parcours : majoliques italiennes, porcelaines de Chine et du Japon, faïences de Delft, de Lille et de Bailleul. Miroir de la société, l’art céramique témoigne des goûts et des modes et atteste des relations culturelles entretenues par la Flandre et l’Orient.

Le musée conserve de belles pièces de dentelle. Toujours enseignée, la pratique de la dentelle est attestée à Bailleul depuis 1664. La collection se compose principalement de dentelles aux fuseaux : Valenciennes, Bailleul, Binche et Malines. Ces dentelles sont exposées périodiquement.


Informations pratiques :

Lundi, mercredi – dimanche, 14h – 17h30 / 24 rue du Musée De Puydt, 59270 Bailleul / 03 28 49 12 70 / musee@ville-bailleul.fr / 420 – 330 – gratuit sous conditions / http://www.musees-bailleul-bergues.com