Une contribution originale en Flandre dans l’histoire de la faïence

Musée de la vie frontalière, Godewaersvelde
1er avril > 31 oct. 2018

En 2011 est née une belle collaboration entre le musée de la Vie frontalière de Godewaersvelde et le grand collectionneur de Gand, Mark Adriaen.  Celle-ci conduisit en 2016 à la naissance du projet de Delft à Desvres.

Le grand-père de Mark, Henri Adriaen, étant à l’origine de sa collection personnelle, on a voulu lui rendre hommage en racontant de façon illustrée l’histoire pleine d’anecdotes de la constitution de cette collection.

Henri Adriaen est né en 1868. Il exerça le métier de vétérinaire à Vlamertinge, puis à Poperinge. Très tôt il s’intéressa à l’archéologie. Ses relations personnelles et sa grande curiosité l’amenèrent petit à petit à constituer une collection d’objets d’art assez diversifiée, depuis l’époque romaine jusqu’à nos jours, dont la plupart ont été trouvés dans le Westoek.

La vie de ce notable est à rapprocher de celle de Benoît De Puydt dont le musée de Bailleul qui porte son nom est partenaire de l’exposition “De Delft à Desvres”. En effet tous deux ont constitué au fil des années une collection remarquable d’objets d’art de grande valeur.

En prolongement de la présentation de cette collection, on montre quelques belles et rares faïences réalisées par le fabricant belge Pulinx de Bruges : des carreaux bien sûr, mais aussi des plats, des vases, des bénitiers, ainsi que des objets non finalisés, utilisés pour ajuster la production. Cet échantillon de la production Pulinx montre également la diversité de l’utilisation des motifs floraux dont la tulipe.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


Informations pratiques :

Vendredi – dimanche, 14h – 17h du 1er avril au 31 octobre 2018 / 98 rue de Callicanes, 59270 Godewaersvelde / 03 28 42 50 06 /musee.godewaersvelde@wanadoo.fr / 350 – Gratuit sous conditions / http://www.musee-godewaersvelde.fr