L’odyssée du carreau, de la Méditerranée à la mer du Nord

Musée Benoît-De-Puydt, Bailleul
4 avril > 7 octobre 2018

Le musée Benoît-De-Puydt de Bailleul proposera une lecture d’influences et de regards croisés sur la production des faïenciers hollandais, dont Delft et la Frise, jusqu’aux centres du Nord de la France.

Dès le 16e siècle, pièces de majolique et carreaux de faïence sont produits dans les grands centres hollandais et en Flandre, principalement dans la région d’Anvers.

La création de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales en 1602 portera un coup d’arrêt à la production de majoliques. Delft met au point dès le début du 17e siècle une faïence imitant la porcelaine chinoise de la dynastie Ming à décor bleu et blanc, à motif extrême oriental.

La deuxième moitié du 17e siècle puis le 18e siècle verront apparaître dans la production hollandaise de multiples décors et motifs d’inspiration extrême-orientale (Chine et Japon) mais aussi européenne. Ces sources d’inspiration seront reprises principalement au 18e siècle par les centres de production de faïence flamands jusqu’au Nord de la France.

Dans le cadre de cette exposition, le musée proposera un certain nombre de thématiques à partir de ses propres collections et d’une collection de carreaux de faïence prêtée : la majolique, l’inspiration extrême-orientale dans le motif, la polychromie, la représentation animale, la mythologie et les êtres extraordinaires, en lien avec un cabinet à décor peint anversois, puis le voyage et la mer.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


Informations pratiques :

Lundi, mercredi – dimanche, 14h – 17h30 / 24 rue du Musée De Puydt, 59270 Bailleul / 03 28 49 12 70 / musee@ville-bailleul.fr / 420 – 330 – gratuit sous conditions / http://www.musees-bailleul-bergues.com